Domaine de Lafage

Paysans Vigneron, ferme en polyculture

La biodynamie

La biodynamie est une méthode qui consiste à la recherche de l’équilibre d’une culture donnée avec son environnement immédiat et plus lointain. Elle est apparue en Allemagne en 1924 sous l’impulsion de Rudolph Steiner, philosophe et agronome autrichien, qui en énonça les principes fondamentaux.

 Dans la nature, des relations étroites existent entre minéral, végétal et animal, rien n’est isolé : vers de terre et fertilité du sol, fleurs et papillons, cerfs et forets. En agriculture bio dynamique, il en est de même.  C’est en intégrant au milieu d’une même ferme, animaux d’élevage et culture, dans un paysage diversifié, que l’on crée les bases d’une fertilité durable.

 La biodynamie considère l’agriculture comme une partie d’un système dans lequel tous les éléments sont interdépendants les uns des autres. Les rythmes : saisons, jours et nuits, marées, cycles de fécondité, croissance des plantes, témoignent de l’influence du soleil, de la lune et de tous les mouvements des planètes sur la vie.

La biodynamie appliquée à la culture de la vigne repose sur  3 principes :

  •       L’amélioration du sol et de la plante par des préparations issues de matières végétales, animales et minérales.
  •       L’application de ces préparations à des moments précis en fonction des cycles de végétation de la vigne et en rapport avec le calendrier lunaire et planétaire.
  •   Le travail su sol par des labours et des griffages.